Mercredi 7 juin - le parrainage

Départ 10H30 de Campo, direction Ebodjé pour une journée complète d'enquête
Nous débutons par le petit village de Mbendji juste avant Ebodjé car la population a été prévenue et sollicitée par le chef du village. D'ailleurs ils ont été réunis dans une maison afin que cela soit plus rapide et efficace et afin de leur laisser toute disponibilité pour leurs activités.

L'accueil est cordial mais rien de chaleureux dans un premier temps pour devenir plus détendu ensuite. Nous poursuivons sur Ebodjé et retrouvons Alain et Olivier nos interprètes IYASA (nom de l'ethnie). Nous débutons nos interviews de part et d'autre du long village d'Ebodjé.
Les questionnaires se succèdent toute la journée durant, nous ne faisons aucune pose jusqu'à 17H, heure de notre départ d'Ebodjé. Nous sommes fatigués mais notre collecte a été très bonne puisque nous rentrons avec 55 questionnaires complétés. Pour ma part, j'ai rencontré ce jour toutes sortes de personnalités différentes. Un notable politique très cultivé, ayant une vision réaliste des problèmes du Cameroun, un fils du village qui travaille à Kribi comme maître d'hôtel mais qui s'est imposé dans notre enquête et qui parfois était tellement échauffé par la bière qu'il en était agressif, des femmes ménagères au foyer, des jeunes qui tentent de s'impliquer dans l'écotourisme du village au travers de la protection des tortues marines...

D'ailleurs à cette occasion j'en profite pour devenir le parrain d'une tortue au nom de Roseau. Ce parrainage me coûte 13000 FCFA (environ 20¤) et je recevrai à Paris mon certificat de parrainage. Cette somme est destinée aux pécheurs qui prennent des tortues dans leur filet. L'association leur reverse 10000FCFA s'ils ramènent la tortue aux soins pour ensuite la remettre à l'eau. Cela évite le massacre pour export illicite des carapaces.

Nous repartons à la fin de cette journée accompagnés de Christophe (professeur depuis 3 ans dans l'ouest du Cameroun) et son ami Julien (en congés) vers Campo. Ils dormiront à l'auberge « Saint-Tropez » et partirons le lendemain dans le parc de National pour un périple que nous vivrons ensemble puisque c'est aussi notre programme. Dodo de bonne heure puisque nous partons à 7h le lendemain.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.225.16.58) if someone makes a complaint.

Report abuse