Vendredi 16 juin 2006 - le jour du départ de Campo

Départ à 7 heures pour Kribi, il tombe des cordes et Djogo et Jean-Marc ne sont pas rassurés sur l'état de la piste que nous risquons de trouver sur le chemin du retour. Ils pensaient bien, car parfois le passage est extrêmement « limite ».

A plusieurs reprises le pick-up s'embourbe, parfois limite dans le fossé, mais nous passons toujours. A mi-chemin, nous ne pouvons passer car un camion de livraison, un 8 tonnes au moins barre la route, avec son train arrière complètement dans le fossé. Jean-Marc nous demande de descendre et tente un passage dans le fossé...Il passe encore une fois. Jean-Marc à cette expérience de la piste qui lui permet beaucoup de chose. Je dirais de lui, qu'il « lit » la piste. 2 heures 45 plus tard, nous arrivons à Kribi avec le retour du soleil, Soleil de plomb !!!

Djogo nous invite à prendre un petit déjeuner dans un « gourbi », où seule une omelette est pour moi envisageable. En effet, cette piste, ce matin m'a quelque peu perturbé l'estomac, et même avec ma pilule de « Motilium », il me reste une petite nausée. Djogo, lui commande un ragoût de viande inqualifiable, et Jean-Marc se délecte avec du foie de ??? Avec de la mayonnaise...Beurk !!!

Une fois tout ça avalé, Jean-Marc s'active subitement à nous trouver 2 places dans un bus qui nous amènera à Douala. Le but étant, non pas de trouver un bus presque vide pour s'y installer confortablement, mais plutôt un bus déjà plein dans lequel il reste 2 strapontins. Pourquoi ? Mais tout simplement, parce que le bus plein a toute les chances de partir dans l'heure qui suit, alors que le vide peut attendre durant 4 à 5 heures qu'il se remplisse.

Après des adieux très furtifs, pour ma part je déteste ça, alors plutôt abréger, nous montons dans notre bus pour rejoindre Douala. Cela nous prendra presque 3 heures avec les arrêts.

Arrivées à Douala, Michel est en retard d'une heure environ et nous attendons assis sur nos sacs sous une chaleur avoisinant les 40° à l'ombre.

Ensuite, rien de particulier, nous allons à notre hôtel sans étoile, prenons une douche et passons la fin d'après midi dans un cyber café (sans café). Dîner et coucher.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.225.26.44) if someone makes a complaint.

Report abuse